Bébé et la musique

Les bienfaits de la musique sur bébé

à partir de quand ?



D’après des recherches scientifiques, l’éveil du sens de l’ouïe s’accomplit à partir du septième mois du stade utérin d’un bébé.


Aussi, à partir de ce septième mois,  on pourra commencer à sensibiliser bébé à la musique du piano.


La future maman pourra mettre directement un casque audio  sur son ventre, et faire directement bénéficier des bienfaits apaisants de cette musique à son futur bébé.



Bébé reconnaît les morceaux de musiques préférés par ses parents, écoutés pendant la période de gestation. In utéro, la musique le déstresse et éveille également l'ensemble de ses fonctions cérébrales et physiques


Les bienfaits DE LA MUSIQUE

  • Contribue à l’élaboration du soi de l’enfant développant ainsi une prise de confiance.
  • Apporte un sentiment d'apaisement et de calme.
  • Développe ses facultés d'écoute, facultés nécessaires à une bonne acquisition du langage.
  • Développe la curiosité naturelle du bébé.
  • Stimule sa capacité créative et favorise sa socialisation...

Quelle type de musique pour bébé ?

D’après le docteur Diane Bales*, la musique agit comme un stimulus qui active plus de neurones et favorise les capacités d’apprentissage, particulièrement en ce qui concerne le langage. Elle recommande la musique classique car sa structure est plus évoluée que d’autres types de musique tels que le rock ou le pop, ce qui entraîne l’enfant à distinguer plus facilement des sons similaires.

*auteur de la thèse « La construction du cerveau de Bébé: Le rôle de la musique »


 

 

 

 

Nous pourrions encore longtemps vanter les bénéfices de la musique in utéro et dès le premier âge, tant ils sont nombreux.

 

Aussi, n'hésitez surtout pas à éduquer l'oreille de bébé à la musique classique, vous l'aiderez ainsi dans son développement psycho-moteur, affectif et social et, à coup sûr, il ne pourra que vous remercier de lui avoir fait ce beau cadeau, savoir apprécier la musique, à chaque stade de son développement.

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0